FRANCE
Index Plan Contact Retour
Ville :CHARTRES
Département :Eure et Loir
Région : Centre





L'église primitive aurait été construite, selon la tradition par saint Aignan, à l'emplacement d'un amphithéâtre gallo-romain dont on retrouve des vestiges dans les murs de l'une des cryptes. Un second édifice datant du Xe siècle fut détruit par un incendie en 1134, qui ne laisse que les cryptes. Reconstruite, l'église Saint-André est terminée dans la seconde moitié du XIIe siècle. Au début du siècle suivant, une arche est lancée au-dessus de l'Eure afin de supporter le choeur de l'édifice. Celui-ci sera reconstruit au XVIe siècle par Jehan de Beauce. Au XVIIe siècle, une seconde arche est édifiée dans le prolongement de la première, enjambant la rue du Massacre pour supporter la chapelle de la Vierge, créant ainsi un très bel ensemble.
La Révolution ferme l'église Saint-André au culte en 1791. Sa flèche octogonale est démolie ; elle devient un magasin à fourrage jusqu'en 1861. En 1805, la chapelle de la Vierge installée sur la seconde arche s'écroule, obligeant, pour des raisons de sécurité, à démolir le chœur en 1827. En 1861, le bâtiment est gravement endommagé par un premier incendie, puis par un second en 1944.
Grâce à une restauration intégrale commencée en 2003, la collégiale et ses cryptes trouvent leur nouvelle vocation, celle de lieux d'activités culturelles alliant désormais un cadre de qualité à des équipements de pointe. C'est autour de l'église Saint-André, dans ce quartier peuplé et laborieux, que naît et se développe, au Moyen Âge, la foire Saint-André. Celle-ci existe encore aujourd'hui, même si son lieu d'implantation est différent.

Référence du texte :http://fr.wikipedia.org

Vue depuis le toit de la cathédrale



Portail ouest

Portail ouest , détails

Sur les rives de l'Eure avec, au fond le pont Saint Thomas


Haut de page




CHAPELLE SAINTE FOY


L'Eglise Sainte Foy existait déjà au temps de l'Eveque Fulbert (1006-1028). L'Eveque Yves en fit don à l'Abbaye de Saint Jean en Vallée. En 1150 l'Eveque Gozlin de Leves la transforme en Paroisse. Elle est agrandie et devient la paroisse principale de la ville. Elle a été remaniée à plusieurs reprises et en particulier au XVIème siècle. Vendue comme Bien National à la Révolution elle est transformée en salle de spectacle.
Elle a été rachetée en 1857 par les Maristes.


Référence du texte :http://www.francebalade.com/chartres/index.html#eglise


Haut de page




Balade dans le vieux Chartres

Maison dans une rue entre la cathédrale
et la Collégiale Saint ANDRE

Maison en face de la porte ouest
de la cathédrale

Portes médiévales dans la vieille ville

Une tour faisant partie des anciens remparts au bord de l'Eure


Haut de page