FRANCE
Semper et ubique fideles (Toujours et partout fidèles).
Index Lexique Plan Aide Contact Retour
Ville :COUTANCES
Département :Manche
Région : Basse-Normandie
Monument : Cathédrale Notre Dame de Coutances

Coutances est une commune française, située dans le département de
la Manche en Normandie. Elle est notamment connue pour sa cathédrale, son festival Jazz sous les pommiers. Coutances est sous-préfecture, le siège de la Cour d'assises de la Manche et celui de l'évêché de Coutances et Avranches. Elle est peuplée de 8 688 habitants
    Monument
Classé
Jazz sous les pommiers

Coutances est l’ancienne capitale historique, également cité épiscopale. Sa cathédrale est un chef-d'œuvre du gothique normand. Avec elle, un chapelet d'édifices témoigne du sceau de la religion sur l'identité locale.
La cathédrale de Coutances
Magnifique expression de l’art gothique normand, la cathédrale de Coutances a été édifiée au début du 13e siècle, l'édifice actuel réutilisant des parties importantes de la cathédrale romane du 11e siècle. Ses vestiges se voient toujours, sous « l’habit gothique », et se visitent en compagnie de guides qui vous emmèneront dans les galeries hautes de la nef et du chœur, dans la tour-lanterne, au plus près des verrières gothiques ou encore à l’intérieur des tours romanes.

Le jardin public et le Musée Quesnel Morinière
Jean-Jacques Quesnel de La Morinière lègue à la ville de Coutances son hôtel particulier entouré de son jardin à la condition que l’ensemble soit d’utilité publique et que les jardins deviennent un parc municipal où seraient cultivées des plantes médicinales.
Le jardin public combine des terrasses à l’italienne avec des bosquets à l’anglaise, des jets d’eau et un labyrinthe. Un obélisque en granit fut érigé en mémoire du donateur Quesnel de La Morinière. Les travaux d’aménagement sur trois niveaux s’achevèrent en 1855 ; le jardin devint un précurseur et un modèle des jardins du XIXe siècle, tout en étant contemporain des premiers jardins paysagers parisiens. Il est d’ailleurs le plus ancien jardin public de Normandie. Le jardin de Coutances a été inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1992. L’hôtel particulier abrite les collections du musée municipal Quesnel Morinière.

Jazz sous les pommiers
On ne peut parler de Coutances sans évoquer son célèbre festival de jazz ! Depuis plus de 30 ans, le festival Jazz sous les pommiers fait vibrer la ville chaque semaine autour de l'ascension. C'est aujourd'hui un festival à la renommée internationale qui accueille de célèbres jazzman mais aussi de nombreux artistes de blues, électro, worldmusic... Jazz sous les pommiers, ça se passe aussi dans la rue avec de nombreux spectacles gratuits et une scène "avis aux amateurs".

Référence du texte : manchetourisme.com
Pour visiter l'église saint Pierre et l'église saint Nicolas de Coutances
Pour visiter le chateau de Gratot à 5Km au nord-ouest de Coutances (mérite le détour)

Vue depuis le parvis

Téléchargez le texte de description de la cathédrale au format pdf

Dimensions
Longueur extérieure 95,17 m
Longueur intérieure 87 m
Longueur de la nef 38,70 m
Largeur de la nef, entre les piliers 8 m
Largeur de la nef, d'axe en axe des piliers 15 m
Largeur des bas-côtés, entre les piliers 4 m
Largeur totale 33,70 m
Longueur du transept, à l'extérieur 31 m
Largeur du transept, sous la tour-lanterne 11 m
Hauteur de la tour-lanterne, sous voûte 40,85 m
Hauteur de la nef, sous clef de voûte 21,90 m
Hauteur des flèches, dont 3 m pour les croix 77 m
Hauteur de la tour-lanterne à l'extérieur 57,45 m
Largeur du chœur 9,30 m
Largeur totale de l'abside 31,15 m
Flèche sud-ouest 75 m
Flèche nord-ouest 77 m

La façade occidentale

Tour à gauche Partie haute centrale
détail de la rosace
Tour à droite
Porte à gauche Portail central
Détail
Porte à droite

La façade coté nord-ouest









 
    Détail  
  Détail du socle    
Tancrède (1871)      

Façade Nord-ouest avec petite porte latérales et statues de
Tancrède de Hauteville et de ses fils,
financeurs de la première cathédrale et personnages illustres de la région.
Les statues actuelles datent de 1875 et remplacent
celles qui ont été abîmées à la Révolution.


Source du texte: http://www.discip.ac-caen.fr

La façade orientale

arc boutant sud Le chevet arc boutant nord

Quelques gargouilles



Haut de page


Intérieur

Bas-côté nord Nef centrale Bas-côté sud
   
  Déambulatoire
derrière le maître-autel
 
Bas-relief de la chapelle saint François saccagés par les huguenots en mars 1563
En haut les rois mages, les saints innocents et la fuite en Egypte
En bas les bergers, la Nativité et la présentation au Temple.
Triforium & fenêtres hautes de la nef Tour-lanterne octogonale Triforium & fenêtres hautes de la nef

St Michel terrassant le démon Chapelle St Thomas de Cantorbéry Fonts baptismaux Puits de la chapelle
saint Jean
Statue en argent sur âme de bois offerte à la cathédrale
en 1869
par Mgr Bravard
Statues de saint Roch,
saint Thomas,
saint Sébastien
Détail  
Maître-autel, en marbre, réalisé
par Antoine Duparc et son fils Raphaël
terminé en avril 1757.
Le tapis d'autel de la Savonnerie
a été offert en 1854
par Napoléon III à Mgr Daniel
Autel actuel Ancien autel de la Circata devenu Autel Notre-Dame-du-Puits en 1859
  Notre-Dame-de-Pitié est encadrée
par les statues de saint Pierre et saint Paul
Au centre, le blason des Gourmont,
le chanoine Jean de Gourmont étant
le donateur de l'autel.
Blason du Chapitre sur la stalle du chantre Le baiser de Judas
  Fragment de retable d'inspiration flamande début XVIè placé dans la chapelle saint François.
D'après l'abbé Lelégard, ce retable réalisé en 1562, a été partiellement détruit en 1794
Centaure formant cariatide, coté sud   Les grandes orgues   Centaure formant cariatide, coté nord
Ancien orgue de l'abbaye de Savigny,
construit en 1724,
acheté par le département en 1790.
Il a été restauré plusieurs fois.

 

La chapelle de la Circata
  Détail
 
pierre tombale de
Mgr Robiou
pierre tombale de
Mgr Germain
pierre tombale de
Mgr Bravard
   
  pierre tombale de
Mgr Jacques-Louis Daniel
(1853-1862)
Détail du médaillon

Cliquez les zones pour voir les détails
Chapelle saint Joseph
fondée au XVIè siècle par Jean Chiffrevast, gouverneur de Valognes.
La fresque représente le donateur et son épouse Margueritte de la Houssaye, tous deux présentés à la Vierge par leurs patrons respectifs.
La clôture a été restaurée en 1990.

Les textes de cette section sont issus du livre La Cathédrale de Coutances par Christiane Daireaux & Agnès Lemesle

Haut de page

Les vitraux


Transept sud Transept nord
Verrière du Jugement dernier. Milieu du XVè siècle.
Lancette centrale, de bas en haut : Pèsement des âmes par saint Michel
les douzes apôtres assis
trois par trois
Le Christ juge est entouré d'anges sonnant de la trompette et portant les instruments de la Passion
Le triplet retrace la légende
de saint Thomas de Cantorbéry,
de saint Georges et de saint Blaise
Vitraux de chapelle de la Circata
 
  Détail central  
Bas-coté septentrional du chœur
(chapelle Saint-Louis)
La Parabole de l'Enfant prodigue
seconde fenêtre Détail
Déambulatoire
Légende de Saint Lô
 
Pour certains, pas de description pour l'instant
(si vous avez des documents concernants les vitraux de Coutances, merci de me donner les coordonnées des documentions)

 

 

Les textes de cette section sont issus de la brochure : Les verrières de la cathédrale Notre-Dame de Coutances
réalisé par la Direction régionale des Affaires culturelle de Basse-Normandie.
Textes : Véronique Chaussé.
Septembre 1999