FRANCE
Index Plan Contact Retour

Ville :SAINT DENIS
Département :Seine-Saint-Denis
Région : ÎLE DE FRANCE
Monument :BASILIQUE CATHEDRALE DE SAINT-DENIS

  Référence des textes : La basilique cathédrale de Saint-Denis
aux éditions du Patrimoine, collection Itinéraires.(juillet 2004)



L’église s’élève sur l’emplacement d’un cimetière gallo-romain, lieu de sépulture de saint Denis martyrisé vers 250.
Outre une crypte carolingienne, vestige de l’édifice consacré par Charlemagne en 775, la basilique conserve le témoignage de deux bâtiments déterminants pour l’évolution de l’architecture religieuse : le chevet de Suger (1144), qui constitue
un véritable hymne à la lumière, manifeste du nouvel art gothique et la partie reconstruite, au temps de Saint Louis, dont
le transept, d’une ampleur exceptionnelle, était destiné à accueillir les tombeaux royaux.
Lieu de mémoire, dès le haut Moyen Age, le monastère dionysien a su lier son destin à celui de la royauté s’affirmant
peu à peu comme le lieu de sépulture privilégié des dynasties royales à la faveur du culte de saint Denis.
Quarante-deux rois, trente-deux reines, soixante-trois princes et princesses, dix grands du royaume y reposèrent.
Avec plus de soixante-dix gisants et tombeaux monumentaux, la nécropole royale de la basilique s’impose aujourd’hui comme le plus important ensemble de sculpture funéraire du XII e au XVI e siècle.
Mais la basilique de Saint-Denis n'a pas été dès l’origine de la royauté franque considérée comme le “ cimetière aux rois ”, comme l’avait défini un chroniqueur du XIII e siècle. Jusqu’au X e siècle, l’abbaye royale a été en âpre concurrence
avec de nombreuses autres nécropoles, notamment Saint-Germain-des-Prés. Lors de l’avènement des Capétiens en 987,
le rôle de nécropole royale s’affirme et la plupart des souverains y reposeront jusqu’au XIX e siècle ; même si pour
des raisons politiques, religieuses ou personnelles, quelques rois comme Philippe Ier en 1108, Louis VII en 1180, Louis XI en 1483, Charles X en 1836 et Louis-Philippe en 1850 seront inhumés dans d’autres lieux. Louis XVIII, mort en 1824, est
le dernier roi à reposer dans la basilique.


Référence du texte : site des Monuments Nationaux

Façade occidentale
gauche
centre
droite
Portail gauche, le martyre des trois saints
Portail central
du jugement dernier avec au tympan, le Christ juge, les apôtres et les anges portant les instruments de la Passion.
Portail droit, la dernière communion de Saint Deniset de Rustique et Eleuthère
 
 
 
Portes centrales modernes imitent fidèlement les portes de bronze d'origine sur lesquelles étaient figurés La Passion et la Résurrection.
voussure intérieur droite représentant des scènes infernales.


Haut de page


Façade nord
Sur la façade nord, la Porte des Valois,
exécutée au XIIe siècle et remontée à l'extrémité du bras nord du transept
au XIIIe siècle.
à gauche
au centre
à droite
Tympan de la Porte des Valois,(avant 1151)
représente le martyre des saints Denis, Eleuthère et Rustique.
Détails sur la façade nord, les gargouilles
Détails sur la façade nord


Portail de la façade sud
donnant accès au cloître.


Haut de page




INTERIEUR


Allée centrale vers le coeur
Déambulatoire coté sud
Allée centrale vers la sortie ouest.
Allée centrale coté nord
Allée centrale, voute


Haut de page




VITRAUX


Rose du bras sud du transept,
porte des Valois
Chapelle de la Vierge.
Le deuxième roi dans l'Arbre de Jessé
Vitrail contemporain de Suger.
Vitrail de l'Enfance du Christ :
les rois mages
   


Haut de page




GISANTS

Charles V (décédé 1380)
Jeanne de Bourbon
(décédée 1377)
Marie de Brienne
(décédée 1280),
marbre noir de Tournai.
Bertrand Du Gueslin
(décédé 1380)
Charles VI 1380- 1422
et Isabeau de Bavière
Robert d'Artois
(décédé 1317),
marbre blanc
.
Blanche (décédée 1243)
et Jean (décédé 1248),
enfants de Saint Louis,
âme de bois recouverte d'une feuille de cuivre émaillée.
Détail de sculptures au pieds de gisants.


Haut de page




TOMBEAUX

Les tombeaux
Louis XII (décédé 1515) et Anne de Bretagne (décédée 1514),
monument et gisants des souverains, marbre blanc et bronze.

Henri II (1547-1559) et
Catherine de Médicis (décédée 1589)
Allégories par Germain Pilon, bronzes.

Louis XVI (1774-1793) et
Marie Antoinette (décédée 1793)
Monument funéraire de Dagobert Ier (629-639), pierre calcaire.

François Ier (1515-1547) et Claude de France (décédée 1524)


Haut de page




LA CRYPTE

  La crypte de Suger
Chapiteau montrant un démon battu par des moines
 
Monument élevé à Louis XIV
en 1841-1842
Tombeau composite de Henri IV, roi de France et de Navarre


Haut de page