EGLISE
SAINT NECTAIRE
 

Ville :SAINT NECTAIRE

 

Département : 63 - PUY DE DÔME

 
Photos de mars 2011; décidément je n'ai pas de chance avec le temps en Auvergne. Déjà l'année dernière j'ai eu ce temps gris et pluvieux pour Issoire, Brioude, Orcival.

Saint Nectaire

 

Son église est placée, à 750 mètres d’altitude, au sommet d’une montagne granitique, en forme de cône, qui forme au monument un piédestal tout à fait remarquable.
Cette église romane fut bâtie vers la fin du XIIè siècle, sur le tombeau du saint dont elle porte le nom et qui était le centre d’un pèlerinage important. Une famille féodale dut contribuer à sa construction, qui fut l’œuvre d’un prieuré.
C’est un bijou architectural de l’Auvergne.

Tous les chapiteaux de Saint-Nectaire, moins deux qui sont doriques, ont la forme corinthienne, avec les modifications romanes. Le tailloir d’un assez grand nombre se compose de deux abaques : l’une mince, à face concaves, à peu près corinthienne ; l’autre carrée, chanfreinée, beaucoup plus épaisse, très saillante, qui ne rappelle en rien le tailloir corinthien. Les autres ont la seule abaque romane.
Dans la corbeille, les artistes romans n’ont pas toujours mis des feuilles d’acanthe : très souvent ils les ont remplacées par des feuilles de nénuphar, diversement interprétées ; par des figures d’animaux réelles ou fantastiques, et par des personnages représentant des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament. Deux chapiteaux ont, dans leur corbeille, des ornements qui font penser au nom de cette partie du chapiteau qu’ils décorent : ce sont des ornements nattés, c'est-à-dire des tissus de corbeille.
La plupart de nos chapiteaux ont un souvenir de la rose corinthienne. Sur les uns, la rose est sculptée, épanouie ; sur d’autres, en assez grand nombre, elle n’est qu’épannelée ; enfin sur quelques-uns, elle est absente ou bien elle a été remplacée par une feuille, un fruit ou même une figurine.
Les chapiteaux historiés, où des personnages ont pris la place des feuilles d’acanthe, sont au nombre de vingt-deux, en comprenant dans ce chiffre trois chapiteaux où les personnages sont des oiseaux symboliques.
Les chapiteaux de Saint-Nectaire forment un vrai cours de religion, qui comprend des leçons tirées de l’Ancien et du nouveau Testament, de la vie des saints et de la morale chrétienne. Pour satisfaire la logique, on serait tenté d’expliquer d’abord les leçons de l’Ancien Testament, puis celles du Nouveau, et de passer ensuite à la vie des saints et à la morale chrétienne. Mais, outre que cette méthode demanderait aux visiteurs, qui voudraient suivre ces explications dans l’église, quantité de voyages fatigants et fastidieux, elle mettrait de l’ordre où les artistes du moyen âge n’en n’ont point mis et par conséquence point voulu. Car en fait d’ordre, dans la distribution des chapiteaux, ont remarque seulement les plus beaux, les mieux traités, ont été réservés aux colonnes du sanctuaire. Ils forment là, autour de la tête du Christ symbolisée par le sanctuaire, une couronne de sculptures, parallèle à celle des chapelles absidales. Aussi bien la plupart parlent du Christ, les uns de sa vie publique, de sa vie souffrante, et les autres, de sa vie ressuscitée, triomphante et glorieuse.
Quarante chapiteaux sont peints, grands ou petits, historiés ou à feuillage, vingt-six sont peints complètement et quatorze portent seulement des traces plus ou moins considérables de peinture. A notre connaissance, ces peintures ont exercé la sagacité d’un certain nombre de visiteurs, très compétents en la matière.  Ils sont repartis convaincus, les uns, qu’elles sont contemporaines de l’église, les autres, qu’elles sont du XIVè siècle, et d’autres, de plusieurs dates. Ce qui paraît certain, c’est qu’il est bien difficile de dire leur âge. Quoi qu’il en soit, elles semblent avoir été appliquées avec un certain art : les chapiteaux qu’elles recouvrent sont plus expressifs et leurs détails ressortent mieux. Il est même un détail qui n’est dû qu’à la peinture, c’est la couleur apocalyptique du cheval de l’Ange Exterminateur, au dixième chapiteau : « Et ecce equus pallidus : et voici un cheval pâle ». Toutefois, ces peintures reproduisent l’Evangile moins fidèlement que les sculptures. Nous en avons une preuve au sixième chapiteau. L’Evangile dit de l’ange qui roula la pierre du tombeau et s’assit dessus, que ses vêtements étaient blancs comme la neige. Or, dans ce chapiteau, c’est en vert que ces vêtements ont été peints.
Quelle que soit l’opinion que l’on embrasse sur l’âge précis et la valeur artistique de ces peintures, elles sont antiques, et ce serait sacrilège que d’y toucher.


.
Ce texte est extrait du livre : Les chapiteaux de l’église de saint-Nectaire par l’Abbé G.Rochias curé de Saint-Nectaire Membre de la Société Française d’Archéologie.
Imprimeur-Editeur   : Henri Delesques à Caen 1910.


Vue depuis la route

Détails de la façade nord

Détails de la façade sud

Porte ouest

Façade est
Détails de la façade est


Sarcophages dans le mur de soutènement
de l'église


haut de page

INTERIEUR


Cliquez sur un numéro pour voir le détail


Nef et Coeur
Coeur
Travée nord
Travée sud
Vue des travées nord et sud depuis la nef
Déambulatoire
coté nord
Déambulatoire
coté sud
Narthex avec orgue


haut de page

Détails intérieurs
Bénitier
Fonts baptismaux
Trésor
dans le transept nord
Mur peint coté sud
Dalle en arkose (grès des coteaux de Limagne) découverte dans le choeur lors des travaux de restauration. Elle comporte une précieuse inscription en caractères romans : HIC REQUIESCIT SCS (sanctus) H- ce qui signifie : ici repose saint H...
Saint-Sacrement
dans le transept sud
Saint Nectaire
La vierge romane.
On l'appelle Notre-Dame du Mont-Cornadore, du nom de la butte où fut construite l'église.
Marie tient son enfant entre ses genoux. Elle n'est dans la pensée du sculpteur que le trône de la Sagesse éternelle. Dans le dos de la statue, petit coffre à relique. La présence de reliques justifiait seule aux yeux des hommes de l'époque romane la vénération d'une statue.

haut de page


LES CHAPITEAUX DU COEUR

Aa
Ab
Ac
Ad
l'Arrestation
la Flagellation
le Portement de Croix
l'Incrédulité de Thomas

Ba
Bb
Bc
Bd
la Transfiguration
la Multiplication des Pains
Ranulflo
(le donateur)

Ca
Cb
Cc
Cd
la Résurrection de Bradulus
par St Nectaire
le Passage du Tibre
l'Ordination
de St Nectaire
la ressurrection de St Nectaire

Da
Db
Dc
Dd
la Pesée
des âmes
le Cavalier
Sous les coups de l'Ange
la Résurrection des élus

Ea
Eb
Ec
Ed
la Croix du Rédempteur
les Elus
la promulgation de la sentence
les Damnés

Fa
Fb
Fc
Fd
la Descente du Christ aux limbes
les Soldats romains gardent le Tombeau
le Tombeau
du Christ
Un ange s'entretient avec
3 Saintes Femmes

LES CHAPITEAUX DU NARTHEX
et des bas-cotés de la nef

1
2
3
4
Capiteau
"en pile de livres"
Masques humains au milieu de feuillages
Moïse sauvé des eaux
Âne à la lyre et Homme chevauchant un bouc

5
6
7
Saint dans une gloire
Tentation du Christ au désert
Combat des anges et des démons

LES CHAPITEAUX DU DEAMBULATOIRE

8
9
10
11
Oiseaux à queues de feuillages
Supplice du pécheur
Aigles
Victoires aux boucliers

12
13
14
15
Aigles
Personnages sur bêtes sauvages
Le Christ et Zachée
Singes "cordé"

16
17
Tritons à excroissances végétales
Le Bon Pasteur


haut de page

Les chapiteaux dont je n'ai pas repéré l'emplacement exact.

.